Giulio Cappellini séminaire

Giulio Cappellini séminaire

comment vivre la semaine du “Salone del Mobile” (Salon du Meuble) est le titre du séminaire avec le designer Giulio Cappellini, entrepreneur et aujourd’hui directeur artistique de la nouvelle école de design de Istituto Marangoni, qui a eu lieu le mercredi 26 mars au siège de la Design School de Milano et qui propose aux étudiants des cours de cycle supérieur qui ont rempli la salle.

Giulio Cappellini a raconté aux étudiants les différences substantielles entre le Salone del Mobile, avec ses expositions dynamiques, et le “Fuori Salone”, qui est désormais devenu célèbre et  aussi important–sinon plus – que le salon lui-même.

Les élèves ont tous été extrêmement curieux de comprendre la dynamique et les différences racontées par l'un des fondateurs du Hors Salon: “Lorsque nous avons commencé à proposer le projet du hors salon aux entreprises, elles ont toutes répondu que c'était une idée folle et qui n’aurait jamais eu de succès, mais maintenant Milano est la capitale du design dans le monde justement grâce aux événements qui animent la ville " a dit avec beaucoup de passion Giulio Cappellini, se rappelant sa propre expérience à la fois comme entrepreneur qui expose, et en tant que leader opinion qui choisit et évalue les nombreux projets et événements de la Design Week milanaise, qui fait partie des plus importantes et copiées dans le monde entier.

Le designer a d'abord rappelé à ses propres étudiants que le Salon du Meuble n’est pas synonyme de fêtes, mais a suggéré de se concentrer principalement sur ​​les événements vraiment précieux et innovants, à la fois au sein du Salon (comme par exemple le Salon Satelline où, entre autres, sera présent pour la première fois Istituto Marangoni) ainsi que dans les divers quartiers de la ville, affirmant en fait que “ Le Salon du Meuble, permet non seulement de faire des affaires, mais il est surtout le thermomètre pour comprendre ce qui se passe à l'échelle mondiale et dans le future proche dans et le monde, non seulement dans le design mais aussi dans la créativité en général ".

Giulio Cappellini a en effet rappelé que le design ne se limite pas seulement aux produits d’intérieur, mais il est aujourd’hui un phénomène global, impliquant de nombreux secteurs différents (l'automobile, l'alimentaire) et de nombreux aspects différents, tels que les matériaux utilisés, les couleurs et les dimensions des objets réalisés, la créativité avec laquelle il est exposé, l'atmosphère que l’on peut créer: tous les facteurs clés pour faire comprendre ce qu’est une marque et ses modes de communication.

Il y a 4 facteurs à prendre en compte pour évaluer un projet et son succès: la technologie et les matériaux avec lesquels le produit est fabriqué, la flexibilité du produit, ce qui signifie la capacité de s'adapter à n'importe quel environnement et lieu; sa fonctionnalité et sa cohérence à travers le monde et pour toutes les cultures, et, enfin, le mode de présentation au salon, à partir duquel on comprend immédiatement et facilement si c'est un vrai projet qui sera mis en œuvre ou simplement un concept qui ne sera pas ensuite adapté au marché: “aujourd'hui, le véritable objectif est de faire des produits innovants mais aussi capables d'entrer immédiatement sur ​​le marché pour éviter d'être copiés à la fin du salon "- déclare le designer en sa qualité d’entrepreneur de l'une des plus importantes entreprises de design italien.

"En ce qui concerne le hors salon, le maître mot est Qualité», continue Cappellini, "s’il est vrai que la ville s'anime avec plus de 20.000 personnes provenant de partout dans le monde et qu’il y a de nombreuses fêtes, nous ne devons jamais perdre de vue la véritable nature de l'événement qui est la partie professionnelle et conceptuelle".

Dans ce cas aussi, il est important d’observer les scénographies des équipements, comprendre les présentations comme un phénomène de communication globale, mais surtout toujours se demander ce qui se cache derrière cette exposition ou exibition, en termes de concept et d'image que la marque veut donner, en valorisant surtout la passion et la technologie qui ont conduit à un choix qui n'est pas toujours est seulement un show.

Giulio Cappellini conclut donc, en rappelant aux élèves à quel point peuvent être importants les détails et l’essence conceptuelle de ce que l’on veut réaliser et communiquer, les invitant à concevoir la semaine du design au salon et à l’extérieur du salon comme un moment important de croissance et d’apprentissage de leur formation.